Ce livre d'or en françaisLivre d'OrThis Guestbook in English

Note moyenne attribuée par les visiteurs à ce site : 5.3/10
Messages : 1 à 20
Page : 1
Nombre de messages : 31
<< précédente
1-2
 
le 02/01/15 à 21:47
Note : 10/10

Bonjour à tous

Je me suis remis depuis peu à faire la reconnaissance des codes-barres et déjà je peux dire qu'il n'y a plus aucun produit non identifié chez moi. L'époque où j'ouvrais une boîte au hasard est bien révolue. Je suis passé d'un scaner Bluetooth à un scaner USB qui ne nécessite aucune installation ou paramétrage et peut même fonctionner avec les bloc-notes braille. La reconnaissance est beaucoup plus facile. Grâce aux conseils d'Olivier, je peux extraire la référence catalogue du code-barres pour les produits surgelés Picard. J'ai commencé à faire des courses en ligne sur le site Houra.fr où le code-barres permet d'obtenir la description du produit. Je constate que l'Eticode reconnaît la plupart des produits courants que j'achète dans les supermarchés de mon quartier. L'accès à l'information à travers les codes-barres me semble la voie de l'avenir pourvu que tous les acteurs jouent le jeu. Les étiquettes en Braille même quand elles sont obligatoires comme sur les médicaments ne renseignent que sur le nom du produit, alors que le code-barres peut fournir une information complète à tout le monde sans un coût élevé. Je suis admiratif de la ténacité et de la force de travail d'Olivier et Marie-Laure qui portent ce projet depuis des années malgré toutes les réticences. Les boutiques de matériels spécialisés devraient maintenant proposer aux aveugles des scaners de codes-barres. Nos associations feraient bien
 
le 03/12/13 à 22:07
Note : 8/10

Bonsoir Madame Martin & Mr Jacques

Bravo pour votre exposé cet après midi au CNAM. La démonstration sur l’accès à l’information au moyen des codes-barres est très enrichissante. Je vous encourage vivement à persévérer et à faire connaître ce projet. Avec ces outils, vous rendez un grand service aux personnes empêchées de lire. Comme vous le dites si bien: « C'est la norme qui rend normal !
Au nom de tout le groupe, je vous dis, merci d’avoir partagé avec nous votre enthousiasme et ce magnifique projet.
     
le 28/12/12 à 18:43
Note : 10/10

Voilà, lorsque Olivier et Bernard nous ont proposé un test de reconnaissance de qr code et nous on fait découvrir l'application pour iphone "icody", je me suis pris au jeu du code barres.
J'ai commencé par prendre une boîte de médicaments sur laquelle j'ai repéré une étiquette, j'ai aproché l'iphone avec l'apllication ouverte et ... accès direct à la notice dématérialisée complètelue par la syntèse vocale de l'iphone et en direct.
Et en plus j'ai pû la sauvegarder afin de consultations ultérieures.
Là, j'étais bluffé...
Et le jeu devient sérieux car tout d'un coup, il y en a partout de ces codes barres et autres qr codes :

- sur la plaquette que m'a envoyé la mutuelle, un qr code me renvoie directement sur son site

- j'ai reçu hier un store venissien que j'avais commandé sur internet, chez un fabricant français, et lorsque j'ai voulu monter mon store.... pas de notice papier pour des raisons écologique nous dit on...
En tout cas sur le packaging il y avait donc.... je te le donne émile, un qr code qui une fois flashé, m'a amené sur le site du constructeur où j'ai pû accèder à la notice de montage.
Plus besoin de scanner une notice papier et de la passer à l'OCR pour pouvoir la lire.
Par contre je doit préciser qu'avec l'iphone le qr code n'est pas toujours des plus facile à localiser seul et à flasher.
Avec un peu de persevèrance on y arrive assez souvent mais pas toujours ...

- un troisième pour la route...
Voilà, ayant cassé la poignée de la porte congélo de mon frigo, j'ai cherché la facture que bien sur je n'ai pas trouvé pour avoir la réf du frigo.
Sur la notice papier, point de réf...
Par contre sur la notice papier, il était précisé qu'un code barres se trouvait à l'intérieur du frigo.
Je suis allé le flashé avec flash code (icody ne le connaissant pas mais l'ayant très bien détecté, mieux même que flash code....)
Et là, bingo, mon frigo est un liebherr iks 248, un lien m'a amené à la fiche produit, au prix et aux vendeurs.
Pour info et si vous voulez vous amuser :
le code se trouvait sur le côté gauche du frigo (paroi intérieur, en bas et au fond après avoir retiré le bac à légumes on trouve au toucher une étiquette rectangulaire... le code est là.
A vous de jouer.
En tout cas cela m'enlève une aiguille du pied, je peut appeler maintenant le magasin de pièce détachées pour commander une nouvelle porte.

Voilà tout cela ouvre des perspectives énormes en matière d'autonomie et de sécurité pour tout un public empêché de lire mais pour les personnes non voyantes, la localisation du code reste un problème en dehors de l'utilisation d'un scanner omnidirectionnel (bluetooth et compatible avec tous les smartphones si possible).
Si l'on arrivait à ce que les industriels et les pouvoirs publics comprennent l'enjeu de ces codes pour nous et ce problème de localisation du code et a y remédier, notre quotidien s'en trouverait grandement simplifié.
 
le 04/12/12 à 21:01
Note : 10/10

Bonjour à tous.
Je viens d’effectuer mon Premier teste avec le code barre
PX8128
De chez sumikon
Pour qu’il soit fonctionnel, il faut activer la touche majuscule du clavier.
Je suis allé ce soir cherché à la pharmacie du sire au car je commence à tousser.
Voici le nom qui est écris en braille sur la boite :
Helicidine.
En rentrant à mon domicile je suis allé sur le site :
de eticode et je me suis connecté à la base de donnée puis
J’ai placé le code à barre sur l’étiquette et j’ai eu le code suivant :
3403164
Puis j’ai eu accès à toutes les informations.
J’ai belle et bien pris en compte la suggestion concernant la recherche de médicament pour l’informatique.
Afin que j’évite de faire des erreurs,  pouvez-vous me formuler le texte ou la phrase que je devrais mettre sur ma plaquette ?
D’avance, je vous remercie.
Une précision :
Sur la boîte de médicament, j’ai trouvé une deuxième étiquette dont le code est le suivant :
9340316400041400

Suite aux divers testes que j'ai effectué ce soir, je suis impressionné par la capassité que peut fournir un code barre.
J'ai même scanné un code à barre sur une salade composé.
ma synthèse vocale m'a dit que dans la boîte qu'il y avait 300 grammes : des carotes, salades verte et je crois des oeufs.
Je constate que le code barre est pour nous un élément vecteur de la société le faite que nous avions l'informations précise et directe.
Cordialement Nicolas.
   
le 04/08/11 à 14:23
Note : -/10

Bibliothécaire, je me pose la question suivante pour nos lecteurs aveugles ou malvoyants : serait-il possible d'utiliser le code EAN (commercial) des livres pour les identifier de la même façon que les médicaments ou les produits Picard ?

Réponse du fondateur d'ÉTICODE : Bonjour, sur la vidéo de présentation, on montre l'intérêt des codes-barres pour tout identifier. L'accès à la culture est un des aspects qui nous tient le plus a coeur car dans une société technophyle, il est malheureux de constater qu'au lieu de résoudre les problèmes grâce aux technologies, trop souvent on crée des fractures supplémentaires notamment concernant l'accès à l'information et au savoir. Perso, il m'est déjà arrivé d'aller faire un tour au rayon livres de grandes enseignes, et de scanner les ISBN des ouvrages susceptibles de m'intéresser pour, ensuite, quérir de l'information complémentaire que je n'aurais pas pu trouver sur place étant non-voyant, le Net est une mine d'informations extraordinaire pour faire ses choix. Une idée comme la votre m'aurait permis de partir avec l'ouvrage désiré immédiatement…Ce qu'on montre avec un DVD peut, comme vous le présumez, parfaitement s'adapter à l'ensemble des publications dès lors que la BNF a des bases de données dont les informations sont disponibles. Eticode dans sa version actuelle ne permet pas encore d'obtenir ces informations de manière intuitive mais 2 possibilités s'offrent à vous, soit créer des fiches personnelles reprenant le code ISBN, parfaitement lu par les scanners de codes-barres qu'on peut utiliser, pour communiquer les informations essentielles à vos lecteurs non-voyants grâce au logiciel Eticode, soit, et on insiste aussi sur ce point, en proposant directement l'accès à un moteur de recherche dédié, professionnel ou libre, diffusant simplement aux gens l'information disponible sur le Net concernant les ouvrages qu'ils souhaitent consulter. Précision peut-être utile, pour permettre à un utilisateur aveugle d'utiliser un ordinateur, avec ou sans Eticode, il faut le doter d'un lecteur d'écran, NVDA étant gratuit et susceptible de faire parfaitement l'affaire. On pourrait imaginer qu'un code-barres sur n'importe quel imprimé Administratif permette son identification et le renvoi sur l'espace client du site Web de l'Administration émettrice, ce qui améliorerait grandement les démarches Administratives, on peut tout aussi bien envisager des bornes accessibles permettant de s'informer sur les publications dans les bibliothèques, les points de vente etc. Quelques gouttes d'encre et du matériel ordinaire n'étant pas d'un coût irréaliste pour changer le cours de certaines vies. Grand merci pour votre intérêt, et à votre disposition. Olivier
 
le 07/02/11 à 22:40
Note : -/10

Depuis qu'Olivier a parlé du potentiel d'autonomie que peut fournir les codes-barres, j'ai décidé de soutenir ce projet en créant le forum codes-barres-dv. Je me suis d'ailleurs équipé d'une douchette Bluetooth, qui me rend bien des services, tout comme les logiciels Éticode et TextInfo. J'ai fait plusieurs démonstrations, dont certaines ont rendus l'auditoire très enthousiaste, notamment auprès des personnes valides.

En juin 2009, j'ai subi une très grave infection, qui a failli entraîner l'amputation de mon bras droit. Croyez-moi, j'aurais bien aimé disposer du logiciel Éticode et de la douchette à cette époque-là, car la motricité du bras droit était très fortement réduite. J'aurais bien aimé pouvoir lire la notice grâce au code-barre plutôt que devoir manipuler la notice papier, ce qui est assez galère !

Depuis fin novembre 2009, date à laquelle j'ai résolu mes soucis de connexion Bluetooth grâce à l'aide d'Olivier, je peux savourer, chaque jour, l'autonomie de pouvoir identifier mes médicaments, mes CDs et mes produits de consommation en toute autonomie. Aujourd'hui, je trouve tout ce que je cherche. Cependant, ce sera avec grand plaisir que je renseignerai un article non reconnu, notamment pour en faire profiter tous les utilisateurs ! Pour rien au monde, je ne voudrais revenir en arrière, car je perdrais les joies d'une autonomie indispensable et indiscutable !

Bernard SCHWEITZER, propriétaire du forum codes-barres-dv
 
le 08/09/10 à 07:58
Note : -/10

J’étais désireuse de découvrir ce projet,
Mais il est regrettable que les inscriptions sur votre forum, ne soit pas suivi comme il se doit.
Vous devriez accepter les inscriptions automatiquement, si vous ne voulez pas que les gens passent leurs chemins.

Combien de temps doit-on attendre pour que ces inscriptions soient validées ou refuser ?

Réponse du Webmestre : Bonjour, et merci pour l'intérêt porté au projet. Nous nous réjouissons de l'impatience avec laquelle vous souhaitiez nous rejoindre, toutefois ce projet étant fondé sur le bénévolat de chacun de ses acteurs il ne nous est pas toujours possible d'aller aussi vite qu'on le voudrait. Par ailleurs, si la liste codes-barres-dv est soumise à présentation de ses membres, c'est pour garantir la qualité des échanges qui s'y déroulent, ce qui vaut bien les quelques heures qu'on peut mettre à valider certaines inscriptions? N'est-ce pas. En tous cas, problème réglé et content de vous compter parmi nous désormais...
 
le 08/07/10 à 17:17
Note : -/10

Je viens de lire la vidéo de présentation. Je n'en reviens pas.
Je vais sûrement me mettre en quête d'un lecteur bientôt.
Et m'abonner à la liste à la rentrée.
A propos, si on a Eticode, faut-il aussi installer TextInfo ? Sont-ce des logiciels similaires ou complémentaires ?
Au fait, peut-on diffuser cette vidéo si convaincante sur notre site ?
Si oui comment la télécharger ou se la p'rocurer ?
Merci et bon été.

Réponse d'Olivier, initiateur du projet : Bonjour Doroté, et merci pour ce témoignage. Pour répondre à la première question, savoir s'il est nécessaire d'utiliser TextInfo simultanément avec ÉTICODE, c'est en effet le cas. A ce jour, TextInfo créé par Ulrich a été amélioré par Christian et permet non seulement l'identification des plus de 26000 produits courants que contient sa base de données, mais aussi de renseigner des articles persos ce que permettra ÉTICODE dans une prochaine version mais nous ne le conseillons pas encore à ce jour. ÉTICODE, par contre, est plus particulièrement orienté vers l'accès à une information délocalisée, complète et actualisée, notamment tous les médicaments vendus sur notre territoire et l'ensemble des produits PICARD Surgelés. A ce titre, la valeur probante que tu reconnais à notre vidéo de présentation nous va droit au cœur, et pour info elle n'a pas échappée à la commission GT12 de l'AFNOR (emballage/marquage), qui a décidé en juin dernier de créer un groupe de travail portant sur la facilitation de localiser les codes-barres par les aveugles sur l'ensemble des emballages et conditionnements de produits manufacturés! Naturellement nos objectifs ne s'arrêtent pas là, puisqu'il suffirait que le W3C préconise l'apposition des codes-barres des articles lorsqu'une description en est faite sur le net pour que les moteurs de recherches références ces codes-barres et nous permettent d'identifier davantage de choses et d'accéder à l'information qui les concerne. Par ailleurs, il nous paraît inéluctable qu'à terme existe une base de données nationale des produits manufacturés vendus sur notre territoire, ce qui permettrait de fait l'accès à l'ensemble des alertes les concernant... Encore beaucoup de Bouleau, et tout le monde s'y emploie. Donc, heureux de savoir que tu vas nous rejoindre prochainement, et à la disposition de tous ceux qui, comme toi, voudraient faire connaître ce concept et relayer notre initiative. Pour l'hébergement de notre vidéo sur ton site, renvoyant sur le site d'ÉTICODE, contactes moi et dis-moi dans quel format il faudrait que tu en disposes... Très cordialement, Olivier
 
le 30/06/10 à 21:35
Note : -/10

Bonjour,
Je trouve ce projet tres interesant et remercie toutes les personnes qui y ont contribués.
Pardonnez-moi d'etre si direct, mais je vaudrais savoir à qui appartienne ce projet et dans l'événtualité d'une commercialisation, qui profitera, en euro, de cet elan de générosité de tout ces benevolles.
Desolé encore, merci de votre réponse.

Réponse du Webmestre : Bonjour, merci pour votre message. Notre projet à justement pour objectif de montrer qu'il y a des notions d'intérêt général qui ne souffrent pas que les uns ou les autres cherchent à tirer la couverture à eux. La multiplicité d'une offre commerciale peut avoir du bon si, naturellement, elle n'est pas au détriment des vrais progrès humains. En ce qui nous concerne, nous n'avons rien à vendre puisqu'un autre aspect du projet est de mettre, gratuitement, à disposition des gens pour qui ça pourrait être utile des logiciels permettant d'utiliser des scanners de codes-barres ordinaires, du commerce, au prix public! Autrement dit, nous montrons qu'il est possible d'utiliser des outils normaux pour faire des choses normales, en les achetant dans le commerce ordinaire comme tout un chacun. Parfois, vouloir adapter des solutions et créer des outils spécifiques, ça peut nuire à l'évolution des normes et à l'accès du progrès. Les codes-barres en sont un exemple parfait, la norme peut rendre normal et nous pouvons y contribuer. Cordialement, Olivier
 
le 24/06/10 à 09:45
Note : -/10

Bonjour,

je voulais savoir comment vous vous y prenez pour enrichir votre catalogue de références. Est-ce qu'on peut vous aider d'une manière ou d'une autre à enregistrer des références pour faciliter l'augmentation de votre fichier?

Merci d'avance de votre réponse, et toutes mes félicitations pour ce beau projet très innovant!

Cordialement,
Emilie FONVIELLE Précision la base de données de TextInfo renferme désormais plus de 26000 produits de consommation courante, en alimentation, hygiène, puériculture et entretien... Olivier

Réponse du Webmestre : Bjr, Le fondement du projet n'est pas de faire grossir une base de données jusqu'à l'obésité! Nous démontrons que dès lors que les codes-barres sont exploitables, et la seule solution "légale" de remédiance à l'empêchement de lire une information imprimée puisqu'ils sont indélébiles, directement sur les emballages, et permettent l'accès à une information dématérialisée, il appartient à la Société de prévoir les aménagement mineurs qui permettraient à tous de les exploiter, les codes-barres désignant les produits, l'information les concernant appartenant au Public. Néanmoins il est fondamental de pouvoir tirer immédiatement profit de ces outils, et une solution pour nous aider à identifier le plus d'articles possible dès à présent peut être : "Les courses du Jour", avec un simple courriel. MiniTextInfo permet à tous de vérifier en ligne si un code-barres est présent dans notre base de données. Vous faites vos courses, vous avez des articles qui ne figurent pas dans notre base de données, envoyez nous par courriel le code-barres des articles en question avec une description concise et précise permettant de les reconnaître formellement et le tour sera joué! A réception une modération permettra leur mise en forme dans le respect des conventions adoptées par le groupe des utilisateurs, ces conventions ayant pour but de rendre cette description la plus claire possible pour le plus de gens possible, et une mutualisation de tous ces articles permettra à tous de les reconnaître dès qu'ils utiliseront leur logiciel puisque la mise à jour se fait à chaque fois que nécessaire de manière automatique, à chaque utilisation du logiciel! Merci pour votre intérêt, nous œuvrons pour obtenir l'aménagement des standards de sorte que dans un avenir le plus proche possible ce dispositif puisse disparaître faute de ne plus avoir d'utilité! Olivier
 
le 16/06/10 à 13:54
Note : -/10

bonjour, pouvez-vous me communiquez une application qui fonctione avec l'iphone? par avance je vous remerci. cordialement v LIZON

Réponse du Webmestre : Bonjour, il n'est pas prévus de faire une appli pour iphone à notre niveau, le site eticode étant accéssible en mode navigation web directe ce qui rend notre base de données accéssible à tous téléphones portables pouvant se connecter sur internet. La difficulté reste toutefois de pouvoir connecter un scanner de codes-barres bluetooth à l'iphone, car ce dernier est très fermé en matière de connexion Bluetooth, et la plupart des scanners qui pourraient être utilisables par un aveugles ne sont pas certifiés Made For Iphone, donc ne sont pas reconnus. Pour offrir le meilleur service possible au plus de gens possible, nous collaborons étroitement avec les développeurs du logiciel Digit-Eyes, un logiciel conçu spécifiquement pour iphone, compatible voice over, qui permet la capture des codes-barres à partir de l'appareil photo embarqué d'un iphone (www.digit-eyes.com), de la sorte, l'accès à notre base de données est possible par ce biais pour les utilisateurs d'Iphone, Ipod ou Ipad. cordialement, Olivier
 
le 11/06/10 à 08:57
Note : -/10

Le code-barre est une avancée extraordinaire pour les personnes empêchées de lire. Cette technologie me permet d'identifier mes médicaments et les conserves ou un tas d'autres choses comme les livres par exemple. C'est un confort que j'ai rencontré totalement par hasard juste au moment où je devais emménagé seul pour la première fois. Croyez-moi que des aubaines comme celles-là, ne vous arrive pas tous les jours! Nous avons le droit à l'information et au nom de ce principe, nous ne devons pas laisser passer cette occasion, que ce soit pour nous ou pour nos enfants et les générations à venir. Louis Braille nous a laissé un alphabet, nous avons l'opportunité de développer quelque chose d'aussi fort en terme d'accessibilité dans notre vie quotidienne et d'accès à l'information. Les personnes qui n'ont pas d'handicap ne peuvent pas forcément saisir tous les enjeux qui découlent de cette expérience unique en son genre mais ils doivent comprendre que c'est une véritable révolution pour nous. Je tiens à remercier du fond du coeur tous les instigateurs du projets ainsi que les développeurs. N'oubliez pas que c'est la norme qui rend normal.
 
le 11/06/10 à 06:52
Note : -/10

Depuis maintenant plus d'un an, grâce au projet mené par Olivier, Marie-Laure, Fabrice et tous les autres, les codes-barres sont entrés dans notre quotidien, et améliorent sensiblement notre autonomie: indépendance pour ranger les courses achetées sur Internet, à coup sûr les produits sont reconnus, au moins par le site sur lequel on les a achetés; sécurité pour la reconnaissance, mais aussi l'accès à la notice des médicaments; liberté pour trier les bouquins et les disques tranquillement; et tout ça sans demander une aide extérieure... Nous n'avons pas encore utilisé l'impression de codes personnels sur étiquettes, et ça, c'est encore une sacrée avancée, j'ai une pensée toute particulière pour les mamans qui, comme moi, ont ou ont eu à gérer les stocks de tee-shirts des enfants, colorés, décorés, et... qui déteignent! Maintenant, on pourra entendre: "tee-shirt de Nelly, à laver à la main et tout seul, sous peine d'avoir 5 kilos de linge violet..." Et ce projet, merci de nous permettre à tous, chacun à son niveau, avec ses moyens et le temps dont il dispose, de le faire avancer, ne serait-ce qu'en enrichissant la base commune avec nos propres fiches. BRAVO, un bel exemple à faire connaître, et à suivre!
 
le 10/06/10 à 08:58
Note : -/10

bravo pour ce travail qui ne peut qu'être qu'un début tout un monde d'application et si simple pour les personnes, bravo et merci olivier et marie laure !! amitiés martine

Réponse du Webmestre : Bonjour Martine! Eh oui, ça pourrait être si simple pour tous! Nous démontrons que 100% de l'information médicamenteuse peut être accessible à tous, gratuitement et instantanément, sans compétances spécifiques! ça n'est rien d'autre que ce que prévoit la loi! Pourtant, si je ne me trompe, la 4ème cause d'hospitalisation dans notre pays reste une difficulté pour les gens de pouvoir s'informer, contrôler leurs prescriptions, les suivre même et tout simplement! Le progrès, ça peut aussi rendre simplement accessible à tous ce qui appartient à tous! Cordialement, Olivier
 
le 09/06/10 à 18:02
Note : -/10

Il n'y a rien à inventer, tout est déjà là ! les codes-barres, les lecteurs. il ne manque que la bonne volonté des enseignes pour mettre à disposition de tous les bases de données de leurs produits. Merci à Olivier et Marie-Laure de nous avoir permis d'ête les premiers à profiter de ce système génial. Quel plaisir de pouvoir reconnaître les produits de ses placards, le titre de ses CD sans être obligé de toujours solliciter son entourage. Les codes-barres nous permettent aujourd'hui d'avoir une réponse immédiate et peuvent nous éviter bien des désagréments en ouvrant la bonne boîte de conserve, en cuisinant les produits Picard correctement et en vérifiant les contre-indications des médicaments. J'espère que bientôt ils nous permettront davantage !

Réponse du Webmestre : Eh oui, Tout est déjà là, même n'en doutons pas la bonne volonté de tous! Nous nous contentons de démontrer ces faits car les mots sans les actes ne restent que des discours stériles! A charge maintenant pour les pouvoirs publics de mettre eux aussi en actes les grandes idées sur le droit constitutionnel à l'information, le devoir d'information des clients, le respect de leur liberté de consommateur, et d'une manière général tout ce qui est possible et économiquement raisonable et démontre par notre entremise qu'il existe encore des discriminations devenues d'un autre temps! Vivre avec son temps, c'est comémorer dignement les grandes avancées comme fut le Braille! Non pas en vaines manifestations, mais au contraire en emboîtant le pas de ceux qui nous ont donné l'accès au progrès, pour nous offrir la liberté de vivre autonomes certe, mais aussi indépendants! Cordialement, Olivier
   
le 09/06/10 à 16:26
Note : -/10

J'ai été heureuse de découvrir que les codes-barres, dont le graphisme m'intriguait, pouvaient nous donner une si grande autonomie dans notre vie quotidienne. Ils nous relient grâce à ETICODE et à des sites officiels aux notices des médicaments, ainsi qu'aux produits PICARD pour lesquels nous avons la présentation, les ingrédients et mode d'emploi. Quant à l'alimentaire, l'hygiène, l'entretien, etc... nous avons TEXTINFO dont la base de données est complétée au fur et à mesure de nos achats. 25.000 articles déjà!Identifier un livre, un CD ou un DVD, c'est devenu possible. Nos affaires personnelles, et bientôt nos vêtements seront étiquetés également avec nos codes-barres personnels.
   
<< précédente
1-2
Messages : 1 à 20
Page : 1
Nombre de messages : 31